Adeline

Adeline Guillemaut
Appareil photo icone bleu - Adeline Guillemaut

La mémoire, ou plutôt les mémoires : voilà un sujet qui m’intéresse depuis longtemps. Non pas pour donner des « leçons de mémoire » ou pour regarder en arrière mais pour comprendre. Comprendre ce que nous sommes, valoriser les lieux où nous vivons, révéler les petites histoires qui font la grande Histoire, partager des savoirs…


D’un solide parcours professionnel dans le monde du patrimoine, de la culture et du tourisme est tout naturellement née mon activité de « Cueilleuse de mémoires ».

Mon expérience, mes connaissances et mes qualités humaines sont mises au service de vos projets.

Histoires et mémoires

Enfant, je passais mon temps à questionner mes grands-parents sur leur environnement : « Cet arbre était-il déjà là lorsque tu étais petite ? Qui habitait ici ? Qui est sur cette photo ? D’où vient cet objet ? ». Je voulais être archéologue… ou historienne.

Après un Bac Littéraire dans la capitale de la Bresse bourguignonne, Louhans, j’ai rejoint celle des Ducs de Bourgogne, Dijon, et son Université pour suivre des études en histoire de l’art qui se sont finalisées par un Master professionnel en Métiers des Arts et de la Culture, option muséologie. Car, au fil des années, mon attrait pour le passé s’est transformé en passion pour la transmission, la médiation au sein des institutions muséales.

En parallèle, j’ai pris conscience de mon attachement pour le territoire où je vis et d’où ma famille est originaire : la Bresse. Les questions posées à mes grands-parents, depuis disparus, je les ai alors posées aux habitants, aux lieux, aux objets : c’est ainsi que j’ai découvert être atteinte d’une « bressanite aiguë »…
Grâce à de belles rencontres et à de nombreuses et chères personnes m’ayant fait confiance, j’ai mis un pied dans le milieu associatif et patrimonial de mon territoire. Dans un souci de mise en réseau constant de connaissances, de talents et d’initiatives, une demi-douzaine d’associations occupe désormais mon quotidien.

L’expérience associative m’a fait connaître sur le territoire et a ouvert des portes, comme celles du journal local « L’Indépendant du Louhannais et du Jura » où l’on m’a proposé, alors étudiante, d’écrire une chronique hebdomadaire. Ce sera « Traditions bressanes », sans ambition universitaire ni passéiste : simplement pour mettre en lumière des aspects de la Bresse qui me tenaient à cœur. C’est ainsi qu’est née la belle aventure autour de mes ouvrages « En Bresse autrefois » et « Cuiseaux. Découverte d’un lieu de mémoires ».

Visuel graines de pissenlits - Adeline Guillemaut

Les media en parlent...

L’Indépendant, 25 octobre 2019

Le JSL – 27 octobre 2019

L’Indépendant, 31 juillet 2020

Le JSL, 28 août 2020

Repères

Depuis 1984 : premiers souvenirs.

Depuis 2005 : conférences et contributions diverses pour des associations ou des revues ethnologiques et patrimoniales locales.

Depuis 2006 : présidente de l’association D’Artagnan (Sainte-Croix, 71).

2006 à 2013 : chroniques hebdomadaires « Traditions bressanes » dans le journal local L’Indépendant du louhannais et du Jura.

2007 : « Mémoires aux musées. Quand la muséographie entretient la mémoire… », mémoire de Master 2 (IUP Denis Diderot, Dijon).

2007 à 2013 : médiatrice culturelle à l’Écomusée de la Bresse bourguignonne.

Depuis 2010 : vice-présidente de La Chou des Cayons, association de sauvegarde du patrimoine de pays à Montpont-en-Bresse.

2011 : préfacière du roman historique Madame d’Artagnan ?  de Fred Jouhaud (L’Harmattan).

2012 : participation à la rédaction de l’ouvrage Bresse Louhannaise en Bresse bourguignonne, Didier Jungers (Edith & Moi).

2013 : auteure de En Bresse autrefois (L’Harmattan).

2013 à 2018 : responsable politique, touristique et culturelle de la Communauté de Communes Porte du Jura et responsable de La Caborde.

2014 : publication de La valorisation muséographique du domaine Plissonnier, mémoire de Master 1, Université de Bourgogne, mention Très Bien (Éditions Universitaires Européennes).

Depuis 2016 : présidente de Brixia (Fédération des Associations Historiques et Scientifiques de Bresse).

2016 : auteure de Cuiseaux. Découverte d’un lieu de mémoires (Cuiseaux, pays des peintres).

2016 : Adeline épouse Denis et devient Adeline Guillemaut.

Depuis 2017 : co-présidente de la Confrérie des Poulardiers de Bresse (présidente depuis mars 2020).

Depuis 2018 : chargée de projets à l’Office de Tourisme du Pays de la Bresse bourguignonne.

Octobre 2019 : création de « Cueilleuse de mémoires ».

Photo 1 frise Adeline Guillemaut
Photo 2 frise Adeline Guillemaut
Photo 3 frise Adeline Guillemaut